zwan tips

Web, TIC et Vous

Du 15-Octobre au 11-Décembre 11/12/2007

Maurice Yaméogo
11 Décembre 2007 : le Burkina Faso renoue avec la célébration de la Fête Nationale qui correspond à l’anniversaire de la proclamation de la République en 1958. On a aussi le 05 Août (Indépendance en 1960) autour duquel s’est greffé le 04 Août (Debut de la Révolution Burkinabè en 1983).

Le 11 Décembre a été désignée comme celle qui devait rassembler tous les Burkinabè autour de leurs jeune Nation. Je trouve cette initiative vraiment louable vu tout ce queAboubacar Sangoulé Lamizana nous avons pu connaitre ces dernières années et principalement la (ou les celebrations) du 15 Octobre dernier où l’on a pu voir 2 Burkinas s’adonner à des jeux pour lesquels le mot RI-DI-CU-LE est insuffisant à qualifier. (Voir mon article à ce propos.)

Ce 11 Décembre doit permettre à tous les Burkinabè de se retrouver et de se pardonner avec le coeur BLANC, afin que chaque fils du pays puisse apporter sa pierre à l’Edification d’une Nation solide. Autrement, que deviendra ce pays, le seul que l’on ait?Saye Zerbo

Aux Sankaristes, je demanderai « Est-ce parce que Blaise Compaoré est toujours au Pouvoir qu’il ne faut pas nous battre pour notre Patrie? Faudrait-il négliger le plaisir que cela donne de voir le drapeau Rouge et Vert avec l’Etoile Jaune flotter à la face du monde? »

Aux partisans de Blaise: « On dit souvent des Sankaristes qu’ils sont radicaux, mais je pense que vous l’êtes encore plus! En quoi, laisser l’autre camp s’exprimer librement peutJean-Baptiste Ouedraogo vous nuire, tout le monde connait l’histoire! Croyez-vous que l’on puisse catalyser l’oubli dans la mémoire de tout un peuple? »

A tous les Burkinabès: « Celebrons dans la joie cette Journée! Pardonnons-nous et levons nous pour la patrie, l’avenir n’attendra la fin des querelles! Et n’oubliez pas toutes les grandes Nations de ce bas monde se sont construites dans la douleur (cf les Etats-Unis, la France, la Chine…)

Thomas SankaraEt pour finir, aux différents comités d’organisations, mettez un peu Blaise Compaoréd’eau dans votre vin, nous ne sommes pas un pays pétrolier, alors pour les manifs, veuillez revoir l’envergure des fêtes.
Car le Burkina réel est tout autre, n’est ce pas?

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s