zwan tips

Web, TIC et Vous

Jatropha: cultive moi et tu verras… 24/04/2008

Plantation de Jatropha

L’avènement du Jatropha (plante à bio-carburant supportant climats et terres arides) cumulé à la hausse vertigineuse du prix du pétrole a suscité dans les pays sahéliens Ouest Africains et au Burkina notamment, un grand espoir quant à la lutte contre la pauvreté. Plusieurs programmes se sont alors mis en place en vue d’exploiter à grande échelle cette « manne » selon les termes du Larlé Naaba .
Cependant au moment où le monde entier se lamente à propos de la crise alimentaire, il conviendrait de réajuster le tir à propos de ce pétrole végétale.

Belwet-Nature Tech Afrique, Deutsche Bio Diesel, Agritech-Faso,… Les entreprises de biotechnologies pullulent présentement au Faso avec la bénédiction de nos autorités (cf. Déclaration de politique générale du Premier Ministre Tertius Zongo). Apparemment, l’exemple du coton ne nous a pas servi à en juger l’envergure de la campagne de promotion du Jatropha.
C’est là, un exemple concret du comportement de pute que fustigeait Eddy sur ce blog-même. D’abord, le coton, puis la Gomme Arabique (J’aimerais bien qu’on puisse me dire où ils en sont) et aujourd’hui le Jatropha pour lequel on ne tarit plus d’éloges: lutte contre la désertification, vertus médicinales, … et en prime le « Pétrole »! De quoi faire rêver nos paysans qui ne savent d’ailleurs plus à quel saint se vouer tant ils sont acculés par cette pléthore de programmes/promesses.

Le marché Burkinabè souffre actuellement d’une pénurie de riz. Les prix des denrées de première nécessité ne cessent de croitre. Ne gagnerons-nous pas à renforcer nos capacités dans la production de ces aliments plutôt qu’à se lancer dans des aventures dont l’issue peut être incertaine sans mentionner les dégâts collatéraux que cela pourrait engendrer sur la production agricole vivrière ?

(more…)

Publicités
 

Un visa unique chez l’ONATEL

Filed under: ICT4D,Technologie,Wogdogo — zwan @ 11:55
Tags: , , , ,

Avez vous remarqué comme moi le tapage médiatique que l’ONATEL fait de sa nouvelle trouvaille? Tout le monde a au moins entendu parler de ce « visa unique pour tous les pays du monde entier » justement dénommé « Dounia« . Alors c’est quoi la nouveauté avec Dounia (Le Monde en Dioula [ou Arabe?])? Appeler les îles Kerguelen à 150FTTC/minute!

Carte Dounia

Super, non! Une communication internationale au prix local (ne serait ce que les appels de Telmob vers Telmob en heure pleine)!

Comment utiliser cette carte? C’est en fait le même principe que pour les cartes Liberté pour les communications internationales (car rassurez vous, vous pourrez inviter vos amis au maquis avec, sauf que la communication sera facturée indifféremment qu’ils soient à Hong Kong ou à Gounghin).
Il vous faudra de même retaper le code avant chaque appel 😦 Et il est utilisable aussi bien sur un téléphone fixe que sur un « circulaire » Telmob.

Belle trouvaille, je pense, mais que ça vienne de l’Onatel, cela m’étonne beaucoup et me laisse de marbre! Pas que la Nationale des Télécoms n’en soit pas capable mais ce genre d’opérations vient très souvent d’opérateurs alternatifs qui disposent d’autres voies de communications que les moyens traditionnels et surtout qui sont animés par l’intention de grignoter des parts de marché à l’opérateur historique!!!

N’ai je pas raison?

Et puis d’ailleurs, au lieu de commercialiser cette offre avec une carte prépayée, autant utiliser directement son tarif pour les communications internationales (actuellement à partir de 236 Fcs/minute) au moins pour le fixe!!!

Bizarre! 😕

 

La mobilité des données au Faso 21/04/2008

Dans un monde où les outils de communications sont de plus en plus miniaturisés, il va de soit que les besoins en terme d’accès en situation de mobilité à Internet et aux données en général, soient cruciaux.

La mobilité au Faso

Je me suis donc intéressé aux offres de transport de données des différentes compagnies de téléphonies mobiles du Faso d’autant plus que le Burkina vit actuellement la 4e édition de la SNI (Semaine Nationale de l’Internet et des autres TIC).

Celtel: pionnier avec le couple GPRS/EDGE

Celtel a, depuis novembre 2007 lancé un réseau GPRS/EDGE qui permet l’accès a internet à partir de son téléphone mobile. On pourra aussi l’utiliser s’il le permet comme modem et le connecter à un ordinateur. A défaut, des cartes modems disponibles au prix de 115.000F peuvent faire l’affaire. La facturation se fait au volume de données au prix de 150F/Mo.

Celtel, Leader avec un million de clients

(more…)

 

Vie chère, encore et plus… 15/04/2008

Filed under: Tous les jours,World — zwan @ 10:59
Tags: , , , , ,

Après une blog pause, nous revoila sur la blogosphère. Il faut dire que c’est pas les nouvelles, les cris de coeur qui manquent ces temps ci.

D’abord la vie chère et ses déclinaisons (la faim, la cherté de la vie, crise alimentaire,…) qui n’en finit pas de soulever les capitales d’Afrique en particulier et ceux du tiers-monde en général. Au point de faire réagir les plus grands de ce monde: la FAO, le couple BM/FMI et les USA (qui viennent de mettre sur la table 200 Millions de leur tant adulés dollars en vue de venir en aide au pays les plus pauvres).
Cependant la flambée des prix atteint également les pays du Nord (en plus de la crise financière).

Alors on peut aisément voir en la montée fulgurante du cours du pétrole la cause de tous nos soucis! Mais au delà de tous ces facteurs évidents, n’y a-t-il pas d’autres raisons à cette éruption?
De cupides calculs, des intentions stratégiques ne se tapisseraient-ils pas quelque part dans l’ombre?
De 27$ en 2003, le baril de pétrole a dépassé la barre des 100$, sans que personne ne s’en inquiète, mis à part les journalistes…

J’avais lu quelque part un auteur scientifique qui prédisait le début de la fin du monde pour l’année 2050, selon sa thèse, la Terre ne saurait supporter les 9 milliards de personnes que nous compterons, en tenant compte de paramètres comme le réchauffement climatique (sècheresse), taux de croissance de la population…
Le principal problème qui surgirait d’un tel chaos serait un retour à la vie barbare où des bandes constituées se combattraient pour la possession des terres cultivables…

Scénario apocalyptique, n’est ce pas? Mais il faut aussi se demander jusqu’où peut aller l’homme qui a faim?