zwan tips

Web, TIC et Vous

Le virage 25/01/2010

Salut à tous!

Comment allez-vous en cette nouvelle année 2010 ? Je présente à tous mes vœux les meilleurs : Santé – le garant de tout, Courage et Persévérance dans toutes vos entreprises pour espérer atteindre le Succès. Et aussi et surtout la bonne Chance à vos cotés.

Généralement, les débuts d’année sont marqués par des résolutions, des projets de toutes sortes. Et c’est le cas aujourd’hui avec ce blog.

Zwan & vous compte, en effet s’orienter vers un contenu plus technique – pas de codes, rassurez-vous. Le web aujourd’hui regorge de nombreux outils qui peuvent vous faciliter la vie à plusieurs niveaux, il suffit de les connaître et de se les approprier. C’est le moment de vous lancer dans les nuages. Et je peux y apporter du mien…

Si l’éducation (avec l’alphabétisation) est la clé pour espérer une évolution des mentalités et un développement économique à long terme, de ma petite expérience, je suis plus que convaincu que l’information reste l’élément essentiel.

Depuis plus de trois (03) ans sur le web, je constate aujourd’hui que cet outil est encore sous-utilisé. L’adoption de l’Internet par les populations se fait très lentement voire pas du tout – le courrier électronique n’est bien que pour distribuer des messages groupés sans grandes importances à ses amis, Facebook est squatté (surtout par les ados) pour partager ses photos et chahuter…

Alors que bien de sites mettent à disposition des données fort utiles dans divers domaines : agriculture, éducation, santé, économie, finances etc. Malheureusement, elles restent entre les mains de docteurs, de chercheurs, de journalistes et blogueurs et autres spécialistes (du web).

(more…)

 

Utilisez-vous encore le courrier électronique? 16/10/2009

Filed under: Informatique,Media,Technologie — zwan @ 17:21
Tags: , , , , , ,

Lors d’une de mes pérégrinations sur le Web, je suis tombé sur un très bel article du Wall Street Journal qui analysait les nouveaux outils de communications offerts par l’environnement Web 2.0 par rapport au traditionnel courrier électronique.

Comment communiquez-vous aujourd’hui? Sur Internet? dans la vie courante ? Pour quoi utilisez-vous Facebook, Twitter? Comment recevez-vous les nouvelles de vos amis lointains? Quel délai accordez-vous à vos correspondants pour répondre?… La liste des questions peut continuer à n’en point finir.

Les nouveaux outils de communication et leur omniprésence

Les nouveaux outils de communication et leur omniprésence

Ce qui m’a bouleversé à la lecture de cet article, c’est la vision de l’auteure sur ce qu’on appelle communément « Le Profil« . Si du temps de l’e-mail, on était représenté par une simple succession de caractères alphanumérique, avec l’inévitable @ (arobase), aujourd’hui, les plate-formes en ligne vous permettent d’attacher une image à votre profil sans oublier les informations d’identité au point d’en faire de véritables CV.

Point important, l’omniprésence des questions « Que faites-vous en ce moment?« , « What are you doing/thinking?« … Si bien que certaines informations ne méritent plus leur place dans un courrier électronique. On enverra rarement aujourd’hui un courriel pour ce genre d’informations: « tu es où? où as tu passé tes dernières vacances? Je viens d’avoir un nouveau bébé« …

Plus loin, on aborde la question de l’utilité de ces outils: contribuent-ils à améliorer les conditions de vie et  de travail? Quel peut-être leur impact sur le rendement? Des questions qui ont déjà été débattues plusieurs fois sans pouvoir parvenir à des conclusions convergentes…

Bref, je vous exhorte à lire cet article dont voici un extrait:

Email has had a good run as king of communications. But its reign is over.

In its place, a new generation of services is starting to take hold—services like Twitter and Facebook and countless others vying for a piece of the new world. And just as email did more than a decade ago, this shift promises to profoundly rewrite the way we communicate—in ways we can only begin to imagine.

We all still use email, of course. But email was better suited to the way we used to use the Internet—logging off and on, checking our messages in bursts. Now, we are always connected, whether we are sitting at a desk or on a mobile phone. The always-on connection, in turn, has created a host of new ways to communicate that are much faster than email, and more fun.

Why wait for a response to an email when you get a quicker answer over instant messaging? Thanks to Facebook, some questions can be answered without asking them. You don’t need to ask a friend whether she has left work, if she has updated her public « status » on the site telling the world so. Email, stuck in the era of attachments, seems boring compared to services like Google Wave, currently in test phase, which allows users to share photos by dragging and dropping them from a desktop into a Wave, and to enter comments in near real time.

La suite, c’est par ici: http://online.wsj.com/article/SB10001424052970203803904574431151489408372.html

 

Opera réinvente la toile! 17/06/2009

A la faveur de la bataille des navigateurs Web fortement relancée par les émules de la famille Webkit (avec la naissance de Google Chrome et l’attaque de Windows par Safari d’Apple), les éditeurs de logiciel n’ont cessé de rivaliser en matière de créativité pour … faire buzzer leurs produits.

Le 16 Juin à 9h, nous allons reinventer le web!

Le 16 Juin à 9h, nous allons réinventer le web.

Après la navigation privée (Chrome, Safari et Internet Explorer 8), l’implémentation des balises audio et video (HTML5) par Firefox, Opera, le navigateur de la firme norvégienne éponyme, connu pour son respect quasi strict des standards contre-attaque avec Unite, qui sera embarqué (ou embarcable dans la future version 10). Opera Unite se propose de changer le Web ou du moins notre manière de l’appréhender et de l’utiliser.

(more…)

 

Fameux 2.0 24/01/2008

Dans ce qu’il convient d’appeler le buzz Web 2.0, on aime bien parler des blogs, des services de social networking, de partage de photos et de vidéos, etc…
Cependant, tout cela reste dans le cadre de l’ordinateur ou du moins de l’internet.

revolution20 En analysant, les potentialités de cet environnement, on se rend compte des énormes applications dont il peut faire l’objet.
Aujourd’hui les médias traditionnels sont confrontés à la fugue de leurs audiences pour ces nouvelles plateformes plus interactives et personnalisées. Cela veut-il dire que la radio, la télé vont disparaître à long terme ? Pas si sûr, mais il leur faudra adopter de nouveaux comportements capables de les faire fondre dans cet environnement où l’utilisateur ne se contente pas de recevoir.

De plus en plus de personnes ne supporte pas l’attente devant un poste récepteur radio ou télé pour suivre leur programme favori : pour eux le podcasting est né. Et comme il ne suffit pas d’avaler la sauce sans pouvoir parler du trop plein de sel ou des épices, certains groupes de presses mettent en place des forums et même des blogs pour les internautes (comme Liberation).

Une des expériences qui me passionne énormément est l’atelier des médias sur RFI et sur internet ! Voila ce que j’ appellerai une émission radio 2.0.
Télé 2.0 ? Je ne suis pas trop la télé mais j’ai un penchant pour le Talk de Paris sur France 24.
Désolé pour mes exemples Occidentaux, que voulez vous quand certains de nos médias n’ont même pas une page de présentation sur internet !!!

Voila donc comment le Web 2.0 est en train de changer nos conceptions des choses. Aujourd’hui c’est les médias parce qu’étant plus concerné mais je pense et j’espère qu’on aura l’avènement de l’administration (ou la gouvernance) 2.0 (évolution de la bonne gouvernance ?), du commerce 2.0 (pour commerce équitable ?),… et pourquoi pas, la musique (et les artistes, Myspace c’ est déjà cool), l’énergie (Sonabel, Sonabhy 2.0 ? ?), les protestations (et les rebellions 😮 ) bref la vie (et les hommes) en version 2.0

 

Africa 2.0 30/11/2007

Oups! Qu’il y a bien longtemps! Je retrouve enfin mon blog tant adoré. Aujourd’hui je veux parler du Web 2.0 principalement l’activité Web 2.0 en Afrique subsaharienne. Si je ne postais pas, je me donnais quand même le plaisir de naviguer sur des blogs amis pour m’enquérir de l’actualité dans l’afro-blogosphère.
L’univers Web 2.0 d’Afrique

Voila donc quelques pierres de cet univers charmant: Afrigator, Nino, Africa 2.0, Kerawa.com, B4A, PlentyAfricans, White African, Africain Corp … (Cliquez ici pour voir le merveilleux travail de White African)

Et où croyez vous que j’ai pu denicher toutes ces infos? Je ne suis pas, je le précise, un bot, encore moins une machine à décortiquer les flux RSS, mon secret c’est Nino, ce boulimique de l’info. [Au fait, dis moi Nino, comment tu fais?]
Aujourd’hui, la communauté est encore embryonnaire, mais je sens que ça bouge fort! Surtout chez les anglophones! Oh frenchies africans, where are you? Waiting for you!
L’ère de la passivité est révolue! Les médias unidirectionnels, ce n’est plus à la mode! On parle de plus en plus de mondialisation, moi je dirai plutôt occidentalisation!Aalors pour ne pas perdre tout ce que nos ancêtres nous ont légué, levons nous et faisons un effort pour peser dans la machine mondiale de l’information, de la culture, de la civilisation…


Car méditons un peu, la dynamique africaine (la vraie), d’où viendra-t-elle?
Alors, à bon entendeur…