zwan tips

Web, TIC et Vous

Cachez-moi ces adresses e-mails que je pourrai spammer… 28/01/2010

Filed under: ICT4D,Informatique,Technologie — zwan @ 16:12
Tags: , , , ,

Très souvent, je reçois des courriers électroniques, tellement transférés d’une personne à plusieurs autres que je me retrouve avec plusieurs centaines d’adresses sous le nez avant de pouvoir consulter le contenu principal. Lequel contenu est très souvent sans grand intérêt: « Envoyer un courrier à 10 personnes pour prouver son amitié ou pour rencontrer l’âme sœur dans la semaine… » C’est vrai que l’Internet sait faire des merveilles, mais jusqu’à ce point, désolé,  je suis très sceptique…

Avec Thunderbird, il faut cliquer sur "Pour" pour voir apparaitre les options d'envois

On peut ainsi collecter des tas d’adresses e-mails de toutes sortes, des perso comme des professionnels (dont certaines sont même issues de grandes multinationales). Imaginez un peu le trésor que cela constitue pour des personnes mal intentionnées, notamment les spammeurs ! Ces spécialistes de messages publicitaires, d’escroquerie en ligne. Pas étonnant que les spams constituent plus de 90% de la totalité des courriels échangés sur Internet.

Combien d’entre vous ont dû changer d’adresses e-mail parce que leurs boites sont assaillies par des messages non sollicités ?

Comme je suis convaincu que je ne pourrai pas vous dissuader de transférer ce genre de courrier à vos proches, je vous propose ici une parade pour  néanmoins éviter d’exposer leurs adresses e-mails.

(more…)

Publicités
 

Utilisez-vous encore le courrier électronique? 16/10/2009

Filed under: Informatique,Media,Technologie — zwan @ 17:21
Tags: , , , , , ,

Lors d’une de mes pérégrinations sur le Web, je suis tombé sur un très bel article du Wall Street Journal qui analysait les nouveaux outils de communications offerts par l’environnement Web 2.0 par rapport au traditionnel courrier électronique.

Comment communiquez-vous aujourd’hui? Sur Internet? dans la vie courante ? Pour quoi utilisez-vous Facebook, Twitter? Comment recevez-vous les nouvelles de vos amis lointains? Quel délai accordez-vous à vos correspondants pour répondre?… La liste des questions peut continuer à n’en point finir.

Les nouveaux outils de communication et leur omniprésence

Les nouveaux outils de communication et leur omniprésence

Ce qui m’a bouleversé à la lecture de cet article, c’est la vision de l’auteure sur ce qu’on appelle communément « Le Profil« . Si du temps de l’e-mail, on était représenté par une simple succession de caractères alphanumérique, avec l’inévitable @ (arobase), aujourd’hui, les plate-formes en ligne vous permettent d’attacher une image à votre profil sans oublier les informations d’identité au point d’en faire de véritables CV.

Point important, l’omniprésence des questions « Que faites-vous en ce moment?« , « What are you doing/thinking?« … Si bien que certaines informations ne méritent plus leur place dans un courrier électronique. On enverra rarement aujourd’hui un courriel pour ce genre d’informations: « tu es où? où as tu passé tes dernières vacances? Je viens d’avoir un nouveau bébé« …

Plus loin, on aborde la question de l’utilité de ces outils: contribuent-ils à améliorer les conditions de vie et  de travail? Quel peut-être leur impact sur le rendement? Des questions qui ont déjà été débattues plusieurs fois sans pouvoir parvenir à des conclusions convergentes…

Bref, je vous exhorte à lire cet article dont voici un extrait:

Email has had a good run as king of communications. But its reign is over.

In its place, a new generation of services is starting to take hold—services like Twitter and Facebook and countless others vying for a piece of the new world. And just as email did more than a decade ago, this shift promises to profoundly rewrite the way we communicate—in ways we can only begin to imagine.

We all still use email, of course. But email was better suited to the way we used to use the Internet—logging off and on, checking our messages in bursts. Now, we are always connected, whether we are sitting at a desk or on a mobile phone. The always-on connection, in turn, has created a host of new ways to communicate that are much faster than email, and more fun.

Why wait for a response to an email when you get a quicker answer over instant messaging? Thanks to Facebook, some questions can be answered without asking them. You don’t need to ask a friend whether she has left work, if she has updated her public « status » on the site telling the world so. Email, stuck in the era of attachments, seems boring compared to services like Google Wave, currently in test phase, which allows users to share photos by dragging and dropping them from a desktop into a Wave, and to enter comments in near real time.

La suite, c’est par ici: http://online.wsj.com/article/SB10001424052970203803904574431151489408372.html